Les Plantes Dépolluantes

Agglaonema

Avec ses belles feuilles vert et argent, cette plante est parfaite pour un bureau car elle est efficace pour absorber le formaldéhyde.
De plus, grâce à son faible besoin en lumière et ses températures de prédilection (15°C à 25°C), son   entretien ne demande que peu d’attention. Veillez tout de même à l’arroser de façon régulière et ne pas l’exposer à de trop faibles températures (inférieures à 13°C).

 

Chamaedora

Le Chamaedorea elegans est un palmier qui croît à l’ombre des grands arbres dans les forêts tropicales humides d’Amérique centrale. Originaire du Mexique et du Guatemala, ce palmier est un nain parmi les géants, que sont souvent d’autres espèces. Il est tout à fait adapté à la vie en appartement. Ses palmes souples ne risquent pas de blesser un enfant ou un animal.De croissance lente, il reste petit dans nos maisons. Ses feuilles, composées de 5 à 15 paires de folioles lancéolées, peuvent atteindre plus de 40 cm de longueur et ses tiges ressemblent à celles du bambou.

Très performant dans la dépollution du formaldéhyde, du xylène, de l’ammoniaque, du trichloréthylène et du benzène. A disposer dans toutes les maisons car il absorbe les polluants par les feuilles et les racines. Très adaptable, il assaini tous les recoins de la maison.

Chlorophytum

Le Chlorophytum est une plante facile à cultiver en intérieur. Il demande une lumière vive pour garder la coloration de ses feuilles mais prospèrera sans  problème sous un éclairage moyen. Il a besoin d’une température entre 10 et 18°C.L’arrosage doit être modéré.
C’est la plante verte idéale pour purifier l’air de la maison car le chlorophytum ingère 96 % des émissions de monoxyde de carbone présentes dans l’air de du logement et supprime aussi le formol. Elle demande aussi très peu d’entretien.

Lierre (Hedera helix)

Cette plante verte dépolluante est peu exigeante en lumière et en eau. Attention, le lierre n’apprécie pas les excès. Pour la température, l’idéal est entre 15 et 22°.

Le lierre filtre le formaldéhyde, le toluène, le trichoréthylène ainsi que le monoxyde de carbone dégagé lors du chauffage. Cultivé en suspension, cette plante verte peut être placé dans toutes les pièces de la maison : cuisine, salle de bains, chambre à coucher…

Nephrolépis

Les fougères apprécient une lumière vive suffisante ( environ 800 lux ), un bon arrosage  régulier et des températures entre 10°C et 20°C. Ces plantes poussent  à l’origine dans des forêts tropicales humides et ont besoin d’une forte hygrométrie. Vaporisez les donc tous les jours et toute l’année !!!
La fougère de Boston est la reine de la maison ! C’est la plante qui filtre le mieux le formaldéhyde (panneaux de bois aggloméré, colle à moquette, résines, fumée de cigarette, papiers peints…). Elle trouvera son bonheur dans les pièces humides comme la salle de bain ou une chambre exposée au nord par exemple.

Pothos ( scindapsus )

Placez votre pothos dans un endroit mi-ombragé où la lumière est diffuse. Surtout pas de soleil direct, sinon il perdra son éclat. Il peut supporter des périodes de sécheresse. Pense à le tailler régulièrement. Une température entre 15 et 25 degrés lui convient idéalement.

C’est une plante verte dépolluante très performante. Le pothos absorbe les COV comme le monoxyde de carbone, mais également le toluène, le benzène, l’hexane et le formaldhéhyde. Cette plante verte sera parfait pour un coin bricolage.

Spathiphyllum

Cette plante verte décorative a un faible besoin de lumière, mais un fort besoin d’humidité. La température idéale pour la fleur de lune est entre 18 et 22°.
La « fleur de lune » (spathiphyllum) est un dépolluant très efficace. Cette plante verte absorbe les COV contenus dans les colles, peintures, vernis utilisés en aménagement intérieur. Elle humidifie aussi l’air.

Syngonium

Originaire du Mexique, du Guatemala et du Costa Rica, le Syngonium offre de belles feuilles souvent panachées. Le syngonium est une plante verte qui préfère un endroit lumineux même s’il tolère une mi-ombre. Il s’épanouit à une température idéale de 18°C. Il faut lui apporter de l’eau régulièrement en laissant sécher le substrat entre deux arrosages.

Cette plante verte dépolluante et au feuillage décoratif débarrasse l’atmosphère des émanations toxiques de formaldéhyde (mousses, colle, peintures, tissus, produits ménagers) qui pollue la maison.